Salut Internet, voici une courte parabole sur l’age de bronze que j’ai posté sur mon LinkedIn et que j’estimais pertinente sur mon blog. Bonne lecture !

Il était une fois…

Il était une fois, le petit village de Sodenne, quelque part en Europe. Les habitants de Sodenne étaient des homo-sapiens, récemment devenus sédentaires. Ils vivaient en groupes et se rassemblaient pour créer une société. L’homo-sapiens venait de débuter l’élevage animal et l’agriculture. Il utilisait alors des outils en cuivre ou en pierre pour vivre, construire son habitat, travailler, etc…

Un jour, des homo-sapiens découvrirent le bronze. Alliage plus résistant de cuivre et d’étain, le bronze était une technologie innovante. Malgré des premiers essais hasardeux, le bronze se révéla très rapidement plus efficace que les matériaux contemporains. Plus solide, plus durable et plus tranchant, le bronze facilita la construction de structure, l’artisanat spécialisé et la croissance économique des civilisations. Le bronze permit à l’homo-sapiens de devenir plus performant, de travailler plus vite et mieux, bref : devenir meilleur.

Cependant, le bronze était aussi plus dangereux. Des outils en bronze devinrent plus facilement mortels et entre de mauvaises mains, de redoutables armes. C’est alors que le village de Sodenne prit la décision d’ignorer ce nouvel alliage et de continuer à prospérer avec le cuivre et la pierre. Moins résistants et moins efficace, mais surtout moins dangereux. Ainsi, pour un certain temps, Sodenne continua à vivre sans le bronze et évita bon nombre d’accidents et de guerres.

Pourtant, les années passèrent, et petit à petit, Sodenne disparût, surement à cause de son économie sous-développée ou des guerres menées par d’autres villages, équipés de bronze.

En refusant le bronze, le village de Sodenne avait rapidement été remplacé par ses contemporains car il n’avait pas su s’adapter à son nouvel environnement. Ce phénomène de sélection naturelle s’appelle l’évolution. Les plus aptes à s’adapter survivent, et les autres disparaissent. Refuser l’évolution n’a pas fait de Sodenne une meilleure civilisation pour le futur, mais un meilleur souvenir du passé. Pourtant Sodenne était un village joyeux où il faisait bon vivre. On raconte que l’on peut encore trouver des traces de ce village dans certaines grottes de la région qui témoignent de son existence grâce aux dessins laissés sur les murs.

Moralité

Ce n’est pas la technologie qui est à craindre, c’est son utilisation et sa négligence. Repousser la prochaine étape de l’évolution ne fera pas de vous quelqu’un de meilleur, simplement quelqu’un de moins performant, avec tout ce que cela entraîne.
Assurez-vous de ne pas vous retrouver dans la situation de Sodenne.

PS : je vous invite à relire cette parabole en remplaçant le Bronze par la Data. Il ne faut pas laisser ses mauvaises applications en définir sa nature. La data est un outil qu’il convient d’apprendre à utiliser, plutôt que de l’ignorer. Il n’appartient qu’à nous d’en faire bon usage.


Écouter mon dernier podcast sur Spotify :

À lire aussi sur Pérégrination vers l’Est :