Xin nian kuai le ! Happy Chinese New Year ! Bonne année chinoise et Bienvenue dans le premier épisode de TAC, le podcast Tech, Actu et Chine !

J’espère que l’année 2020 commence bien pour vous. Ici, c’est pas vraiment le cas puisque ça commence en apocalypse zombie. Vous avez vu Contagion, World War Z, The Walking Dead, Dernier train pour Busan ? Dans ce cas, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Alors, aujourd’hui je vais vous commencer par vous présenter le podcast, et ce qu’on va y voir, ou plutôt entendre. Ceci est un épisode pilote, un petit test dans lequel on va parler Actu, Tech et Chine.

  • Actu : Quelque sujets récents qui ont piqué ma curiosité.
  • Tech : Parce que j’aime bien la tech et qu’elle évolue vite.
  • Chine parce que le pays avance très vite et que j’y vis.

Ce podcast n’a pas un but académique. C’est un divertissement dans lequel j’espère vous apprendre quelque chose, mais surtout vous divertir.

Akon et son Akoin

Cette actu date de 2018, mais la situation a récemment évolué. Akon, le chanteur américain a créé sa propre crypto-ville, Akon city. On va décortiquer ça. Premièrement, Akon a créé sa propre ville, Akon City. C’est le rêve que tout le monde a déjà eu.

akon, ville, crypto-monnaie, akon city

Ensuite, une crypto-ville, signifie que sa ville se reposera uniquement sur une crypto monnaie, sa propre crypto monnaie, le Akoin. Bravo pour l’originalité, Akon City et Akoin.

On en a parlé récemment parce qu’il a tweeté qu’il était parvenu à un arrangement avec le Sénégal pour son projet.

Ça ressemble à un projet d’un grand mégalomane, mais Akon fait beaucoup pour le Sénégal, notamment depuis 2014 lorsqu’il a fondé une société ayant pour but d’apporter l’électricité dans toute l’Afrique.

De plus, il prévoit d’étendre son Akoin à 54 pays africains, et met en avant le regain d’indépendance et l’impact bénéfique qu’aura une telle technologie sur les pays africains. Il ne reste plus qu’à suivre le projet, mais je suis fan de l’initiative !

Robot Raclette

Toujours dans la tech, des scientifiques suisses ont mis au point un robot à raclette. Sobrement nommé « robotclette », c’est le robocop de la raclette. C’est un robot qui racle le fromage à la perfection. En se reposant sur l’intelligence artificielle et un chef cuisinier, les scientifiques ont entrainés le robot à faire une raclette proche de la perfection.

La prouesse ici, c’est que le robot sait reconnaitre à quel moment le fromage est parfait, bien dorée, coulant, vraiment parfait. Et il sait aussi comment bien racler sans tout casser, et en s’adaptant à la taille du fromage, la hauteur, et la quantité restante à chaque raclage. Une pépite ce robot !

robot raclette tac podcast

Comment éviter son mariage avec style ou pas ?

La palme d’or ici revient à un Colombien qui finalement n’avait plus trop envie de se marier. Pour ne pas passer pour un con en simplement annulant, il a tranquillement fait organiser son kidnapping.

Ça se passe à Pitalito pas trop loin de Bogota, et ce Colombien de 55 ans a organisé son kidnapping par des hommes armés à moto. La cérémonie a été annulée et il passe pour un bad boy… Sauf que c’est parti en vrille. La ville a mis en place un système d’urgence exceptionnel et quand il a vu que son plan partait un peu trop en cacahuète, le non-marié s’est rendu à la police et à avouer sa blague.

Le point positif dans cette histoire, c’est qu’il n’a plus besoin de s’inquiéter pour un quelconque mariage, puisqu’il risque de rester célibataire un petit moment.

“Année 1, 24ème jour, 7ème entrée du journal de bord depuis la fin du monde. Néo Shanghai est toujours dans la panique, j’ai entendu des cris, je pense que mes voisins ont été infectés par le Coronavirus. Fin du journal de bord.”

Sarah CONNOR

Coronavirus

Vous pensez que c’est le futur qu’on aura ? Je n’aimerai tellement pas. Cependant, je sais comment m’en sortir puisque j’ai vu trop de films de Zombies. On va parler un peu du Coronavirus puisque c’est l’actualité la plus préoccupante en Chine.

Alors, comment se passe la vie depuis Shanghai ? Il y a quelques mesures de prises, pour calmer et rassurer la population. Notamment, un scanner à température dans certaines stations de métro. Certes, cela peut faire peur, mais c’est simplement une mesure de précaution. Cela rassure tout le monde et ça te rassure. Ah c’est bon je n’ai pas de fièvre je ne suis pas malade. Impeccable et ta journée continue bien.

De plus, il commence à faire froid alors restez chez vous, sous la couette, Netflix & Chill. Enfin, je suis sûr qu’il y a plein de séries que vous n’avez pas encore regardé, sinon, bossez votre thèse ou enregistrez des podcasts.

Honnêtement le plus embêtant, c’est que si on peut plus se faire livrer Eleme, ce n’est pas le virus qui vous nous tuer, c’est la faim !

Cela a commencé parce qu’un Chinois a eu la bonne idée de manger son meilleur bouillon de chauve-souris sur un marché au poisson à Wuhan. Je ne suis pas sûr que c’était rentable surtout s’il y est passé… On ne juge pas les traditions culinaires locales, puisque je rappelle que nous mangeons des cuisses de grenouilles ou des escargots, donc plus visqueux et dégoutant, c’est impossible. Toujours est-il que la souche a muté, s’est transmise à l’humain.

C’est un peu embêtant, mais c’est aussi ce qui fait que ce podcast sort plutôt que prévu. Le coronavirus nous a libéré du temps…

Conclusion

Maintenant, la fin de l’épisode et j’espère que ça vous aura plu. C’est un pilote, donc je teste le format, et je l’adapterai en fonction de vos retours. L’idée principale est de garder un format court, pour permettre un podcast facile à écouter et « régulier ».

J’attends vos retours et j’ai déjà hâte d’enregistrer le prochain ! Portez-vous bien et à la prochaine. Salut Internet !


Écouter mon dernier podcast sur Spotify :

À lire aussi sur Pérégrination vers l’Est :