Salut Internet ! Ce weekend, du 12 au 14 juin, en Chine c’est la fête des Bateaux-Dragons. Très peu connu en Occident, cette fête est l’une des plus populaires de Chine (après le nouvel an lunaire et la golden week bien évidemment). Elle dure 3 jours et offre des jours de congés aux travailleurs chinois (ce qui est rare).

C’est quoi la fête des bateaux dragons ?

C’est une fête du calendrier lunaire chinois mais aussi asiatique, qui a lieu chaque année pour le 5ème jour du 5ème mois. Sa date dans le calendrier grégorien varie donc chaque année, mais cela tombe généralement fin Mai- début Juin. Elle s’appelle en mandarin la fête de Duanwu (端午) et est célébrée dans toutes l’Asie : Japon, Corée, Vietnam etc…

La fête des bateaux-dragons est une course de bateaux organisée dans les plus grandes villes et leurs fleuves respectifs. Selon la légende, un homme politique chinois se serait jeté dans la rivière Miluo après avoir réalisé que ses conseils et son dévouement à la nation étaient remis en cause.

Depuis, pour honorer sa mémoire, on organise chaque année, au moment de sa mort une course de bateau sur les fleuves. Puisque les cultures locales de Ghuizhou, lieu d’origine de cette légende, vénéraient le Dieu-Dragon, les bateaux ont donc pris la forme de dragons. Voila pourquoi ce festival s’appelle la fête des bateaux-dragons.

Célébrations et rituels pendant la fête des bateaux-dragons

Comme l’ensemble des fêtes chinois (et mondiales), la fête des bateaux dragons s’accompagne de différents rituels et pratiques. En tant qu’européen, j’ai été très surpris et agréablement étonné de découvrir ces différentes célébrations.

  • Une grande course de bateaux : C’est le concept de la fête. Ces bateaux en forme de dragons sont composés de nombreux rameurs.
  • La consommation de “zongzi” : Ce sont des boulettes de riz emballé dans des feuilles de bambou. La légende raconte que les villageois jetaient ces boulettes de riz pour éloigner les poissons du corps de l’homme noyé.
  • La consommation de vin soufré : C’est une pratique historique et maintenant déconseillé à cause de son effet sur la santé.
  • la confection de collier pour enfants : Des petits colliers de poudre sont attachés au cou des enfants pour les protéger de certaines maladies.
  • La décoration de la porte d’entrée : Il est commun d’afficher une poupée de Zhong Kui, le dieu pourfendeur de démon dont nous avions parlé lors du festival des fantômes affamés.

Comme de nombreuses traditions historiques à travers le monde, ces pratiques ont tendances à se perdre et laisser place à la fête tout simplement.

Conclusions

Quand je disais que c’est l’une des fêtes les plus célèbres de Chine, c’est l’une des seules pour laquelle les chinois ont le droit à des jours de repos. Elle est même rentrée au patrimoine mondiale de l’UNESCO en 2009.

PS : C’est la première fête chinoise que j’ai découvert durant mon apprentissage du mandarin. En France, j’ai été chargé de faire un exposé dessus, et ce que vous avez lu est un extrait de cet exposé.


D’autres envies de voyages ? N’hésitez pas à consulter ces guides :

À lire aussi sur Pérégrination vers l’Est :